Maudite soit la guerre – à paraître fin novembre

Un album de 21 poèmes d’auteurs très connus, comme Rimbaud, Guillevic, Eluard, et d’autres qui le sont moins, mais qui occupent cependant une place incontournable parmi les poètes contemporains, tels que Jean-Marie Berthier, Isabelle Jullian ou encore Peter Bakowski, qui dépeignent et parfois racontent crûment et sans voile, les horreurs des guerres, la funeste injustice de celles-ci pour ceux qui les font, qui ne sont jamais ceux qui les commanditent. A ce propos, la célèbre Chanson de Craone qu’interprète Claude Aufaure, illustre parfaitement le sentiment qu’éprouvèrent les poilus de la grande guerre, en majorité ouvriers et paysans jetés par centaines de milliers dans la grande « boucherie » :

Ce s’ra votre tour, messieurs les gros
De monter sur le plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau

Le propos de ce CD n’est donc pas uniquement de susciter le dégoût de ce qu’engendre la guerre, mais de souligner et de condamner les vrais responsables et réels bénéficiaires des
atrocités. Egalement présents dans ce disque, Arlette Humbert-Laroche, résistante morte à 30 ans dans les camps Nazis et Gaston Couté qui, dans « Le fondeur de canons », décrit la fatale condition d’un ouvrier condamné pour vivre, à fabriquer des machines de mort, texte qui s’achève ainsi :

Ne me maudissez pas, ô mères !
Moi je ne fais que des canons,
Ça n’est pas moi qui les fais faire !

On peut écouter des extraits ici

Cette entrée a été publiée dans Infos. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire